voyage scolaire en Auvergne

Pour ces deux jours de voyage scolaire en Auvergne, nous proposons au collège plusieurs sites :
– 1er jour : découverte du sédimentaire à la carrière de Gandaillat (plan d’accès) et explications sur l’inversion de relief a Gergovie.
– 2eme jour : les trois types de volcanisme avec le Pariou (volcan strombolien), le Petit Suchet (volcan peléen)et le lac Servières (Maar)
Nous proposons plusieurs supports pédagogiques pour les collégiens afin qu’ils repartent d’Auvergne en ayant mémorisé l’essentiel sur ces phénomènes volcaniques.

Voyage scolaire en Auvergne

Aujourd’hui, nous nous rendons au coeur du cratère du Pariou, sur le chemin nous stoppons à l’altitude pour expliquer qu’avant le Pariou un lac de lave s’est rompu à cet endroit.

Anémone pulsatille

En ce beau printemps, nous profitons de l’explosion de la nature : ail des ours, fumeterre, coucou, anémone Sylvie,…

Une pause au coeur du cratère pour dessiner la formation des volcans effusifs et nous voilà déjà au pied sud du Pariou où nous déjeunons au soleil.

Le puy de dome décapité

 

La face sud du Pariou

L’accès du Cliersou étant fermé pour cause de travaux pendant la période estivale, nous filons vers les grottes du Petit Suchet.

En direction des grottes du Petit Suchet

Ces grottes sont certes moins impressionnantes que celles du Cliersou mais elles permettent de voir de près la trachyte et sa couleur grise caractéristique.

 

Entrée des grottes du Petit Suchet

Descente dans la pouzzolane du Grand Suchet

Après une descente dans la pouzzolane, nous rejoignons ensuite le bus pour se rendre au lac Servières et nous expliquons la formation des maars.

voyage scolaire en auvergne

Le maar du lac Servières

A proximité du lac, nous faisons observer la succession de « tracs », ancêtres des burons auvergnats.

Chacun son tracs

Les pieds dans l’eau au lac de Servières

Le soir, nous assistons à une passionnante présentation sur la vie d’Haroun Tazieff par l’universitaire M Bernard Halleux partenaire du Centre Haroun Tazieff de Lyon. Le parcours de ce volcanologue d’origine tatar et polonaise est digne d’un roman entre esprit bagarreur et esprit pionnier puisqu il a développé les premiers outils  d’expérimentation (prélèvement de gaz, combinaison, …).

Ainsi se termine, ce deuxième jour du voyage scolaire. Le collège regagne le Centre des volcans à Pontgibaud où il loge.

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.