Un volcan dans le Forez : Montpeloux

Le volcan de Montpeloux est un volcan dans le Forez exceptionnel . Retour sur une randonnée accompagnée , de deux heures, avec une classe ULIS.

J’ai pris beaucoup de plaisir à guider cette quinzaine d’élèves à la découverte du Montpeloux. Ce volcan dans le Forez est la preuve que l’activité volcanique en Auvergne, ne s’est pas limitée à la partie ouest du département du Puy-de-Dôme.

Panorama volcan montpeloux volcan dans le forez

Volcan dans le Forez : Le volcan de Montpeloux

A partir du panneau à l’accueil, j’ai présenté la naissance de la chaine hercynienne et de sa roche caractéristique : le granite.

Les élèves ont beaucoup aimé tapoter avec le marteau dans le « granite pourri ».  Puis, nous sommes allés tapoter plus loin, dans un affleurement.  Force est de constater qu’il ne s’agissait pas là de granite mais d’un amalgame d’autres roches bien diverses : certaines noires et vacuolées (c’est-à-dire avec des bulles,  de la pouzzolane), d’autres cristallines (granite pulvérisé), d’autres toutes blanches (cendres), et d’autres encore noires et denses (toutes les caractéristiques du basalte ).

Volcan Montpeloux anneau de tufCette observation nous a permis d’émettre des hypothèses sur la première phase volcanique responsable du paysage actuel : une explosion phréato-magmatique. Ce type de volcan est appelé maar. En Auvergne, les plus connus sont le lac Pavin et le lac de Servières.

Le pouding de roches est bel est bien le résultat d’une explosion qui a mélangé quatre grands types de roches : le granite, le basalte, la pouzzolane et les cendres.

Les magnifiques orgues du Montpeloux

Les magnifiques orgues du Montpeloux

Quelques explications sur la formation du lac de lave responsable des splendides orgues que l’on peut observer puis, nous grimpons l’escalier pour une lecture de paysages où la perspicacité des élèves n’a pas manquée.

De la géologie découle la végétation et de la végétation, la faune. Nous avons donc utilisé le panneau surplombant le volcan pour décrire les animaux à deux ou quatre pattes, volants ou non, que l’on retrouve dans le Forez.

Une petite halte à proximité d’une prairie, nous permet d’observer la diversité des plantes dans une prairie permanente (et notamment de belles orchidées) contre l’homogénéité du ray-grass d’une prairie temporaire.

Orchidées dans une prairie permanente

Orchidées dans une prairie permanente

Nous avons enfin fait un détour dans le village de Montpeloux (Saillant) pour observer comment les habitants ont, de tout temps, utilisés les orgues pour construire maisons et enclos.

Une maison d'orgues et de granite (pour les angles)

Une maison d’orgues et de granite (pour les angles)

Enfin, nous avons tranquillement regagné l’autobus qui attendait les élèves.

Retour au parking du volcan de Montpeloux

Retour au parking du volcan de Montpeloux

Une belle après-midi avec des élèves très intéressés et qui ont beaucoup participé. C’est chouette !

Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *