Visite de la réserve naturelle d’Yves

La réserve naturelle d’Yves  se trouve à mi-chemin entre La Rochelle et Rochefort. Facilement accessible depuis la D137, cette réserve naturelle nationale compte 192 ha pour l’essentiel, propriété du conservatoire du littoral.

La réserve naturelle d'Yves

La réserve naturelle d’Yves

Gérée par le ligue de protection des oiseaux, ses biotopes variés sont autant de milieux naturels auxquels sont associés des animaux et des fleurs adaptées : marais, lagunes, prairies de fauches.

A l’intérieur de la maison de la réserve naturelle d’Yves, des panneaux d’exposition dressent un panorama de tous les oiseaux et de toutes les plantes qu’il est possible d’observer en fonction des saisons.

Visite ornithologique

Visite ornithologique

Lors de la visite guidée de 2h, la conservatrice de la réserve nous a remis des jumelles. Première observation d’un chardonneret élégant. Nous sommes ensuite partis en direction de l’observatoire des oiseaux à proximité de l’étang.

Tadorn de Belon, Courlis et Barges Rousses

Tadorn de Belon, Courlis et Barges Rousses

Avec nos jumelles et la longue vue mise à disposition, nous avons pu contempler une ribambelle d’oiseaux limicoles : grande aigrette, grande échasse, tadorne de belon, chevalier gambette, courlis, barge rousse, avocette élégante, héron cendré.

Grande aigrette

Grande aigrette

Héron bihoreau gris

Héron bihoreau gris

 

Puis, direction la prairie où des highland cattle, vaches de race rustique, paissent en toute quiétude.

Troupeau de Highland cattle

Troupeau de Highland cattle

Nous découvrons également plusieurs plantes intéressantes :

Vipérine d'italie

Vipérine d’Italie

– La vipérine d’Italie (Echium asperrimum) une plante endémique, classée sur liste rouge.

Petite centaurée

Petite centaurée

– La petite centaurée commune (Centaurium erythraea) qui appartient à la famille des gentianacées.

 

Guimauve officinale

Guimauve officinale

 

Ou encore, la guimauve officinale, célèbre pour la fabrication à partir de ses racines de confiseries molles et sucrées.

En clair, je vous recommande fortement la réserve naturelle d’Yves. On y passe un chouette moment et on voit plein d’oiseaux et de plantes que l’on ne pourrait pas voir ailleurs.

En cliquant ici, vous trouverez un film  sur les conséquences de la dernière tempête sur la réserve naturelle d’Yves.

 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *